* * * * * leurs saillies se capuchonnent de neige, de neige qu’illumine la lune


L’aventurier avait dit vrai, le comte etait attendu a l’hacienda; il en eut la preuve en apercevant ses deux domestiques a la porte, semblant guetter son arrivee. Don Felipe et don Jaime avaient degrafe leurs sabres devenus inutiles et s’etaient armes du long couteau que tout Mexicain porte a la botte droite; apres s’etre debarrasses de leurs manteaux, ils les avaient roules autour de leur bras gauche en ayant soin d’en laisser pendre une petite partie en forme de rideau; c’est avec ce bras ainsi garanti qu’on pare les coups qui sont portes. . . Maurin regarda Tonia de ce regard qui faisait tomber les femmes comme les mouches. Les troupes etaient tristes et silencieuses.

C’etaient l’ambassadeur d’Espagne, le legat du Saint-Siege, le ministre de Guatemala, celui de l’Ecuador; de plus, l’archeveque de Mexico et cinq eveques mexicains composant tout l’episcopat de la confederation avaient ete exiles du territoire de la republique et profitaient de l’escorte de l’ambassadeur pour quitter la capitale.

Il se compose d’un grand corps de logis avec deux ailes en retour, un double escalier formant perron couronne le peristyle et donne sur le premier etage. Vous voyez un de mes repaires, dit en souriant l’aventurier, j’en possede plusieurs comme celui-ci eparpilles sur tout le territoire mexicain.

. . Sans souci d’atteindre ou non celui qu’ils defendaient, les petits Gonfaronnais se mirent a lancer des pierres a la tete de Maurin, lequel se _voyant mal_ comme on dit, embarrasse de son fusil et de son carnier, prit le parti de s’adosser au mur de l’eglise, pour n’avoir d’ennemis qu’en face; et soulevant son jeune adversaire gigotant et qui essayait de mordre, il s’en fit un bouclier. La porte, Maurin, on te dit! Il fait un vrai temps a becasses! Il y avait, parmi les buveurs, paysans et bucherons, deux gendarmes et aussi un garde-forets reconnaissable a son uniforme vert. Aurait-il honte de ne pas reussir la ou triomphe la betise supreme des lieutenants et des coiffeurs?.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.